GRINNL0X

El UEA-vikio
Revizio de 10:18, 27 Jun. 2010 fare de Amiko1 (Diskuto | kontribuoj) (2 versioj)

(malsamoj) ← Antaŭa versio | Rigardi nunan version (malsamoj) | Sekva versio → (malsamoj)
Iri al: navigado, serĉi

ANNEXES

Annexe A1 : Compétences linguistiques des Européens

BIJLAGEN


Bijlage A1: Taalbekwaamheden van de Europeanen

A1.1 : Anglais à titre de langue étrangère, par pays et par groupe d’âge

Europe des 15, 2000
Niveau « très bon » ou « bon », données nationales non pondérées
<img style="width: 558px; height: 343px;" alt="" src="GrinAN011.jpg">

  •  : Royaume-Uni et Irlande compris

Source : Enquête Eurobaromètre (INRA, 2001) ; tableau inédit.86

A1.1: Engels als vreemde taal per land en per leeftijdsgroep


Europa der 15, 2000
Niveau “zeer goed” of “goed”, nationale niet-gewogen gegevens
<img style="width: 558px; height: 343px;" alt="" src="GrinAN011.jpg">

 : Verenigd Koninkrijk en Ierland inbegrepen

Bron: Bevraging Eurobarometer (INRA, 2001); onuitgegeven tabel.86

Les données indiquent un net

accroissement du pourcentage de répondants qui disent avoir de « bonnes » ou de « très bonnes » compétences en anglais. Selon les pays, l’écart intergénérationnel total peut être plus ou moins marqué et l’accroissement des compétences déclarées en anglais peut être plus ou moins récent. Ainsi, l’accroissement total est particulièrement marqué en Grèce et en Finlande, et le mouvement s’est particulièrement accéléré en Grèce et dans les Länder de l’ancienne Allemagne de l’est. En revanche, l’écart
entre pays demeure remarquablement constant pour tous les groupes d’âge en dessous de 65 ans. On relèvera aussi que c’est au Luxembourg que l’écart intergénérationnel total est le moins marqué (13,7%). Comme c’est également au Luxembourg que le plurilinguisme réel est sans doute le plus répandu, on peut s’attendre à ce que les Luxembourgeois aient, en moyenne, une vision plus réaliste de ce qu’implique véritablement la compétence dans une deuxième, troisième voire quatrième langue. L’apparente prudence des répondants luxembourgeois constitue une raison de plus pour interpréter les données Eurobaromètre avec précaution.

De gegevens tonen een netto

toename van het percent respondenten die beweren “goede” of “zeer goede” bekwaamheden in het Engels te hebben. Naargelang het land kan de totale afwijking tussen de generaties minder of meer uitgesproken zijn en de groei van de aangegeven bekwaamheden voor het Engels kan minder of meer recent zijn. Zo is de totale aangroei bijzonder groot in  Griekenland en in Finland, en werd de beweging vooral versneld in Griekenland en in de Länder van het voormalige Oost-Duitsland. Anderzijds blijft de afwijking tussen landen merkwaardig constant voor alle leeftijdsgroepen onder de 65 jaar. Men zal ook opmerken dat het in Lŭemburg is, dat de afwijking tussen de generaties minst uitgesproken is (13,7%). Daar het ook in Lŭemburg is dat de echte meertaligheid meest verspreid is, kan met er zich aan verwachten dat de Lŭemburgers een meer realistisch zicht hebben op wat bekwaamheid in een tweede, derde of zelfs vierde taal echt betekent. De schijnbare voorzichtigheid van de Lŭemburgse respondenten is een reden te meer om de gegevens van Eurobarometer met omzichtigheid te interpreteren.

A1.2 : Anglais à titre de langue étrangère, par profession

Europe des 15, 2000
Niveau « très bon » ou « bon », échantillon pondéré
Royaume-Uni et Irlande exclus
<img style="width: 650px; height: 499px;" alt="" src="GrinAN012.jpg">
Source : Enquête Eurobaromètre (INRA, 2001) ; tableau inédit.

A1.2: Engels als vreemde taal, volgens beroep


Europa der 15, 2000
Niveau “zeer goed” of “goed”, gewogen monster
Verenigd Koninkrijk en Ierland uitgezonderd
<img style="width: 558px; height: 343px;" alt="" src="GrinAN011.jpg">
Bron: Bevraging Eurobarometer (INRA, 2001); onuitgegeven tabel.

Définition des niveaux de

compétence (niveaux « très bon » et « bon » ; catégorie
résiduelle : « élémentaire »).

Bepaling van de

bekwaamheidsniveaus (niveaus “zeer goed” en “goed”: overblijvende categorie: “elementair”).

Très bonnes Je peux utiliser la

langue avec succès et avec confiance dans toutes les situations normales, avec quelques fautes et peu d’hésitations, par exemple :

  • je peux tenir une conversation à une vitesse normale avec un groupe d’interlocuteurs natifs du pays ;
  • je peux pleinement comprendre un jeu / film / journal dans la langue ;
  • je peux tenir avec succès des conversations téléphoniques sur des matières complexes ;
  • je peux écrire des lettres formelles.
Zeer goed; Ik kan de taal met

succes en met vertrouwen gebruiken in alle normale omstandigheden met enkele fouten en weinig aarzelingen, bijvoorbeeld:

  • ik kan een gesprek voeren aan een normale snelheid met geboren sprekers van het land;
  • ik kan een spel/ film/ dagblad in de taal volledig begrijpen;
  • ik kan met succes telefonische gesprekken voeren over complexe materies;
  • ik kan formele brieven schrijven
Bonnes Je peux utiliser la

langue dans des situations ordinaires, bien je fasse certaines erreurs et hésite parfois, par exemple :

  • je peux tenir une conversation avec un interlocuteur natif du pays parlant lentement ;
  • je peux comprendre l’essentiel d’un jeu / film / journal dans la langue ;
  • je peux faire une simple demande de renseignements au téléphone ;
  • je peux échanger des lettres informelles / des e-mails avec des amis,
Goed. Ik kan de taal gebruiken

in gewone omstandigheden, hoewel ik bepaalde fouten maak en soms aarzel, bijvoorbeeld:

  • ik kan een gesprek voeren met een geboren spreker van het land die traag spreekt;
  • ik kan het essentiële verstaan van een spel / film/ dagblad in de taal;
  • ik kan een eenvoudige vraag om inlichtingen stellen aan de telefoon;
  • ik kan informele brieven uitwisselen/ e-berichten met vrienden,